Bien-être animal et consommation de viande durable

Consommation de viande et bien-être animal sont possibles!

Chaque année, le bien-être de millions d’animaux élevés pour leur lait, leur viande, leurs œufs, tous destinés à la consommation humaine est gravement et sauvagement mis à mal. La manière dont nous traitons les animaux d’exploitation et transformons les produits animaux est inextricablement lié à notre bien-être général : de la santé humaine à l’écologie, en passant par la justice sociale et la sécurité alimentaire. Les animaux sont des créatures sensibles et nous leur devons une vie dénuée de douleur et de peur, dans laquelle ils peuvent, autant que possible, exprimer librement leur comportement naturel.

Bien trop souvent, les conditions minimales de bien-être ne sont pas garanties. Faire du bien-être animal une priorité est une valeur ajoutée pour les petits producteurs comme pour les plus grands. Pour les animaux, de bonnes conditions de vie entrainent une meilleure santé et moins de stress et de ce fait moins de maladies et d’antibiotiques, des coûts de production inférieurs et une qualité supérieure en termes de goût et de nutrition.

Slow Food n’appelle pas à un monde sans viande, mais à un système de production radicalement différent de celui pratiqué dans les pays développés. Choisir de manger moins de viande mais de meilleure qualité et favoriser les races locales lorsque c’est possible peut avoir un impact majeur.

Slow Food s’engage à travailler étroitement avec les producteurs et avec ses partisans pour améliorer la réflexion et l’implication dans ce domaine, à développer et répandre de meilleures pratiques visant le bien-être animal et à communiquer leur valeur considérable aux consommateurs.

Depuis peu, cette campagne prend vie sous la forme d’une rencontre nord-américaine, Slow Meat, organisée par Slow Food USA à Denver au mois de juin. Pour plus d’informations sur cet évènement –

images


Articles pertinents

Posts not found